Poses%252520Clichy-Val-1-06352_edited_edited_edited.jpg

PEDAGOGIE

Depuis 2002, Valentine transmet son savoir à l’occasion de cours réguliers à la MJC de Nice ou encore à la mairie de Paris jeunesse et sports et lors de stages organisés pour des évènements internationaux tels que le festival BBA au Sénégal ou Platform 5 hip-hop Festival en Australie.

Elle s’investit également dans des projets plus spécifiques, notamment lors de sa résidence annuelle en collège, à Bagnols-Sur-Cèze, en 2015 (grâce à l'association Da Storm). Elle intervient ainsi auprès de différentes classes Segpa afin d’élaborer un show présenté en première partie de son spectacle.

En 2017, lors de sa tournée des instituts français en Asie du Sud-Est, elle transmet sa pièce JE suis TOI aux danseurs amateurs locaux (Indonésie, Malaisie, Vietnam et Thaïlande). Un travail de transmission de répertoire qui conduit certains d’entres eux à la professionnalisation et à la pérennité de leurs carrières d’interprètes.

Lors des Danses partagées mise en place par le CND de Pantin, elle dispense des initiations Breakdance au grand public et transmet par la même occasion sa méthode pédagogique à des enseignants de l’Education Nationale pour qu’ils puissent à leurs tours inculquer le break de manière ludique.

Pour tout type de public, l’enjeu est d’enseigner la danse en partant de ses fondations afin d’arriver aux différentes variations possibles et à la personnalisation du mouvement pour que chacun puisse créer une identité par le geste.

 

« Au même titre qu'il l'a été pour moi, je perçois l'enseignement de la danse comme un enseignement da la vie.
La danse hip-hop, notamment le break, m'a appris à m'élever, me surpasser, développer une certaine conscience du corps agissant sur le mental. Des notions qui me sont chères et que je souhaite transmettre à tout élève que je rencontre, qu'il soit professionnel ou amateur ... Au-delà d'un apprentissage technique, j'insuffle un état d'esprit.

La conscience du corps requiert également la conscience de l'espace et de notre rapport au sol pour cheminer vers une liberté de mouvement : l'improvisation dansée, le freestyle. Des aspects primordiaux dans la danse hip-hop que je transmets de manière ludique car le jeu et l'amusement restent les vecteurs principaux de mon enseignement.

Par ce biais, je souhaite rendre accessible à tous une danse qui implique rigueur et discipline.
Un apprentissage par la souplesse de l'esprit ... »

Valentine Nagata-Ramos